Architecture contemporaine de Lot-et-Garonne

Panorama 20e & 21e siècles - Lot-et-Garonne

Fiche

Halle du canalet

Construction publique

Commune

Le Passage d'Agen(47520)

Adresse

Rue de la Garonne

Maître(s) d'œuvre

François DE LA SERRE

Année de livraison

2017

Période de réalisation

Depuis 2000

Coût

440 000 € HT

Mots-clés

halleécluse

Depuis le bas de la halle, un escalier traité en panneau de métal galvanisé s’insère entre les deux maisons éclusières et permet d’accéder au niveau de la rue.

1/9

En sous-face de la couverture, des plaques traitées en inox produisent un effet miroir © CAUE 47

2/9

Halle du Canalet © CAUE 47

3/9

Le toit de la halle s’installe juste au niveau des maisons éclusières © CAUE 47

4/9

Plan de masse © François de la Serre

5/9

Elévation nord © François de la Serre

6/9

Élévation ouest © François de la Serre

7/9

Elévation est © François de la Serre

8/9

Elévation sud © François de la Serre

9/9

A quelques mètres de la passerelle d’accès aux berges de Garonne, sur la rive gauche, naturelle et inondable, du Passage d’Agen, la halle s’installe entre deux maisons éclusières. Elle occupe l’emplacement du débouché de l’ancien canalet, ouvrage de dérivation du canal latéral reliant le cours de la Garonne. La halle abrite sous sa structure métallique des terrains de pétanque et à vocation à être utilisée pour des événements culturels.

En savoir +

La  réhabilitation de la zone de l’ancienne écluse s’insère dans un ensemble d’aménagement paysager (H.Gastel,paysagiste). La halle (39 mètres de longueur sur 22.90 mètres de largeur) est composée d’une charpente et de 16 poteaux portant la toiture(Zani & Sagnette Ingénierie). Le toit s’installe juste au niveau de la rive d’égout de toiture des maisons éclusières. En sous-face de la couverture, des plaques traitées en inox produisent un effet  miroir et rappellent par cette matérialité le passage de l’eau du Canalet.

Depuis le bas de la halle, un escalier traité en panneau de métal galvanisé s’insère entre les deux maisons éclusières et permet d’accéder au niveau de la rue. Des garde-corps en acier galvanisé ont été dessinés en accompagnement de la facture architecturale de l’escalier. Les terrains de pétanque sont réparties en 2 zones de surface équivalentes dont le sol est traité en finition bicouche couvert de sable. Les circulations autour de ces pistes sont en grave et sable, quelques bancs complètent l’équipement.

Les maisons éclusières abritaient les logements des éclusiers qui manœuvraient les écluses situées au niveau du canalet. Selon leur importance, elles accueillaient des bureaux au rez-de-chaussée et des chambres aux étages. Leurs plans et leurs réalisations datent de la construction du Pont-Canal et du canalet (mise en service en 1849). 

Le canalet alimentait par gravité le canal latéral à la Garonne. Il était lui-même alimenté en eau par la Garonne dont le niveau était maintenu élevé grâce au seuil de Beauregard, barrage construit en 1856. Entre 1860 et 1920, il était possible de relier Bordeaux à Toulouse par la Garonne en empruntant un coche d’eau et de rejoindre - depuis le seuil de Beauregard via le canalet - le canal latéral à la Garonne. Il a été comblé entre 1965 et 1975 avec les ordures collectées à Agen et au Passage d’Agen.