Architecture contemporaine de Lot-et-Garonne

Panorama 20e & 21e siècles - Lot-et-Garonne

Fiche

Théâtre Georges Leygues

Equipement culturel et touristique

Commune

Villeneuve-sur-Lot (47300)

Adresse

2 boulevard de la République

Maître(s) d'œuvre

Guillaume TRONCHET

Maître d'ouvrage

Georges LEYGUES

Année de livraison

1935

Période de réalisation

1930-1945

Surface

1250 m2

Distinctions

Inscrit au titre des Monuments historiques en 2008

Mots-clés

théâtrebéton
Grand Villeneuvois

Théâtre Georges Leygues, détail de la salle © CAUE 47

1/17

L’entablement comporte trois motifs représentant Tragédie, Musique et Comédie sculptés par les frères Joël et Jan Martel ©CAUE47

2/17

Facade principale du théâtre Georges Leygues © CAUE 47

3/17

Gravure le théâtre de Villeneuve-sur-Lot Guillaume Tronchet architecte © Pôle mémoire-archives municipales de Villeneuve-sur-Lot.

4/17

Escaliers desservant la salle du théâtre © CAUE 47

5/17

La salle du théâtre est de forme rectangulaire avec pans coupés © Pôle mémoire-archives municipales de Villeneuve-sur-Lot.

6/17

La salle du théâtre Georges Leygues © Stéphane Compoint

7/17

La salle du théâtre Georges Leygues © CAUE 47

8/17

La scène du théâtre Georges Leygues © CAUE 47

9/17

La salle des pas perdus théâtre Georges Leygues © CAUE 47

10/17

Théâtre Georges Leygues © CAUE 47

11/17

Le bar du théâtre Georges Leygues © CAUE 47

12/17

Photographie prise durant le chantier (non datée) du théâtre de Villeneuve-sur-Lot © Pôle mémoire-archives municipales de Villeneuve-sur-Lot.

13/17

Photographie prise durant le chantier(non datée) la structure du théatre est en ciment armé © Pôle mémoire-archives municipales de Villeneuve-sur-Lot.

14/17

Théâtre Georges Leygues – Coupe longitudinale (non datée) © Pôle mémoire-archives municipales de Villeneuve-sur-Lot.

15/17

Villeneuve-sur-Lot - Théâtre – Coupe transversale sur scène (rectifiée le 17 aout 1932) Guillaume Tronchet architecte © Pôle mémoire-archives municipales de Villeneuve-sur-Lot.

16/17

Théâtre municipal Georges Leygues – Plan du balcon (non daté) © Pôle mémoire-archives municipales de Villeneuve-sur-Lot.

17/17

Le théâtre de Villeneuve-sur-Lot est édifié à partir de 1927 à l’initiative de Georges Leygues. Né à Villeneuve-sur-Lot, député de Lot-et-Garonne, plusieurs fois ministres, Leygues confie le projet à l’architecte Guillaume Tronchet. Ce dernier définit son projet comme suit : « L’aspect extérieur est conçu dans un esprit classique, aux lignes sobres et harmonieuses. L’architecture faite d’une judicieuse répartition des pleins et des vides convient bien à la lumière du Midi ». 

En savoir +

Le projet d’une Maison du peuple porté en 1919 par Georges Leygues n’ayant pas abouti, ce dernier offre de faire construire à ses frais un nouveau théâtre à Villeneuve-sur-Lot (le précédent ayant été détruit en 1905). Le conseil municipal propose de l’implanter en centre-ville à l’emplacement de l’ancienne prison départementale. Le théâtre est bâti en béton armé (brevet de François Hennebique), par l’entreprise Charles Neveu. Guillaume Tronchet, architecte en chef des bâtiments civils et des palais nationaux, auteur du théâtre Ducourneau à Agen (1907-1908) dresse les plans. Gaston Rapin, architecte municipal, dirige les travaux. Le théâtre est inauguré en 1935 par Sacha Guitry; cette même année les héritiers de Georges Leygues offrent l’édifice à la ville.

Le théâtre est situé sur le boulevard de la ville, à proximité d’un jardin bordé d’un mail de platanes. Il est exemplaire du néo-classicisme. Un large perron, se terminant par une plate-forme, signale l’entrée du bâtiment. Au centre de la façade principale, un avant-corps constitue un porche d’entrée; deux ailes latérales, de plus petites dimensions l’enserrent. Les entrées se font par trois grandes portes rectangulaires que couronne un bandeau se poursuivant sur le développement de la façade. Au 1er étage, une loggia est formée de six hautes colonnes dont les chapiteaux sont de style ionique. L’entablement au-dessus de la colonnade comporte trois motifs sculptés (comédie,tragédie,musique) par les frères Joël et Jan Martel. L’édifice est couvert par des toits-terrasses. Les façades latérales et la façade postérieure sont traitées sobrement. Elles comportent les entrées de services (loges artistes, magasin de décors) et les portes de secours propres à une salle de spectacle.

Le vestibule d’entrée s’ouvre sur les escaliers desservant le théâtre. Les salles des ailes latérales sont aménagées en bureau de location et pour l’exploitation d’un bar. A l’étage, le foyer en façade donne sur un balcon d’où la vue permet de découvrir le boulevard et les silhouettes des tours de Paris et du clocher de l’église Sainte-Catherine. La salle de forme rectangulaire, avec pans coupés, contenait initialement 950 places; son plafond est paré d’une verrière.

Ressources complémentaires / Base Mérimée - Ministère de la Culture et de la Communication