Architecture contemporaine de Lot-et-Garonne

Panorama 20e & 21e siècles - Lot-et-Garonne

Fiche

La Manoque

Equipement culturel et touristique

Commune

Tonneins (47400)

Adresse

Cours de Verdun

Maître(s) d'œuvre

Michel PETUAUD-LETAND

Maître d'ouvrage

Commune de Tonneins

Année de livraison

2009

Période de réalisation

Depuis 2000

Surface

2066,36 m2

Un auvent protège l'entrée de La Manoque © CAUE 47

1/10

L’accès principal s’effectue par un escalier qui aboutit sur un parvis © CAUE 47

2/10

L’extension en rotonde est généreusement vitrée, elle comprend notamment une salle d’activités culturelles de 450 m2. ©CAUE 47

3/10

Un auvent, soutenu par des poteaux en fonte, épouse la forme arrondie de la salle d’activités © CAUE 47

4/10

La salle de spectacle est équipée de gradins rétractables © CAUE 47

5/10

Un théâtre de verdure attenant à la salle de spectacle s’ouvre sur le parc municipal © CAUE 47

6/10

La Manoque, plan de masse © Agence 4A - Michel Pétuaud-Létang

7/10

La Manoque, plan du rez-de-chaussée avec tribunes © Agence 4A - Michel Pétuaud-Létang

8/10

La Manoque, plan de coupe © Agence 4A - Michel Pétuaud-Létang

9/10

La Manoque, plan de coupe © Agence 4A - Michel Pétuaud-Létang

10/10

La réhabilitation de l’ancienne salle des fêtes et son extension en rotonde dote la ville de Tonneins d’un nouvel équipement culturel. Réalisée par l’Agence 4A - Michel Pétuaud-Létang - architecte, La Manoque comprend une salle de spectacle, une salle d’activités culturelles et divers locaux de services bordant les deux salles. Un théâtre de verdure de 800 places avec accès direct depuis la salle de spectacle s’ouvre sur le parc municipal.

 

En savoir +

Le bâtiment existant, revêtu d’un bardage bois posé verticalement, a conservé sa toiture à deux pentes symétriques. Il abrite la salle de spectacle, la « diligente », qui se déploie sur une surface de 738m2. Modulable, elle est équipée de gradins rétractables et offre une capacité d’accueil de 1200 places debout et 700 places assises.  La scène de l’ancienne salle des fêtes est détruite et transformée en coulisses.

L’extension généreusement vitrée s’articule autour de trois volumes, de hauteurs différentes, couverts d’une toiture-terrasse :
-    le hall d’entrée qui dessert les deux salles, chacune disposant d’un accès propre
-    la salle d’activités culturelles de 450 m2, la « mâte », pouvant recevoir jusqu’à 400 personnes
-    les locaux de service situés au nord-est

Un auvent, soutenu par des poteaux en fonte, épouse la forme arrondie de la salle d’activités et se prolonge jusqu’au hall d’entrée. Il apporte une protection solaire à la salle, largement ouverte au sud.  

La « manoque » la « diligente » et la « mâte » sont une évocation du passé industriel de la ville marquée par la présence d’une manufacture royale des tabacs, fermée depuis 2000. La manoque est une petite botte de 25 feuilles de tabac. La diligente est le nom de la cloche sonnant le début du travail à la manufacture, aujourd’hui exposée dans le hall d’accueil. La mâte désigne le grand bâton permettant de suspendre les manoques dans les séchoirs à tabac.